(Dés)activation délestage, gestion auto du relais



  • @theju ,

    Le problème ne se situe pas du tout au niveau de l'OTA, autant pour moi, il se situe au niveau de l'update qui ne sait pas faire la différence entre le firmware et le SPIFFS.

    Pourquoi ne le fais-tu pas directement par OTA ?



  • J'ai corrigé des bugs, mais ces fix ne sont pas encore mergés sur le dépôt de @Charles

    Si vous souhaitez en bénéficier, rendez-vous sur mon dépôt Github, branche relais. Mettez à jour votre code source.
    J'ai ajouté une nouvelle constante DEBUG_INIT qui doit être décommentée si vous utilisez le port série SERIAL1 pour les messages de debug, la vitesse sera définie à 115200 bauds au lieu des 1200.
    Si vous n'activez pas la télé-information, la vitesse du port série sera de 115200 bauds.

    Je vous laisse voir tout ça sur mon dépôt, et si vous avez des questions, et bien posez les, je tâcherai d'y répondre.



  • @AuFilElec

    Je ne le fait pas par OTA ou par serial parce que c'est la misère sur mon mac ...
    Faut que je réinstalle tous les outils pour voir si ça fonctionne.

    Je vais me faire violence et tout reprendre depuis le début ;-)

    Julien



  • Salut à tous,

    J'ai une petite idée concernant la commande du relais dans l'interface Web. Actuellement, on peut gérer le mode de fonctionnement du relais depuis l'interface, mais pas le relais lui même.
    Je pensais donc permettre la modification de l'état du relais en cliquant sur l'icône, sans pour autant modifier le mode de fonctionnement.

    Qu'en pensez-vous ?

    Une autre idée, serait de verrouiller et/ou masquer certaines fonctions de l'IHM Web. Mettre en place une authentification afin d'accéder aux fonctions d'écriture, comme l'upload ou la modification des fils pilote.

    Qu'en pensez-vous ?



  • @mjeanne said in (Dés)activation délestage, gestion auto du relais:

    Chez moi par exemple, le chauffe eau tourne de 3h à 6h au lieu des heures edf, j'utilise une zibase pour le piloter. Je me dis que pouvoir se passer de la box serais pas mal (plus d'indépendance des équipements).

    Bonjour, je plussois !
    J'ai un peu la même problématique car je souhaite pouvoir commander le ballon d'eau chaude un jour sur deux pendant les heures creuses.
    Et pour le moment pas d'autre capteurs qui justifieraient d'ajouter une box domotique.



  • @AuFilElec said in (Dés)activation délestage, gestion auto du relais:

    Bonne idée, mais pour ça, il faudrait que la Remora gère le temps. Je suis justement en train de travailler dessus.

    Bonjour,
    Peut-être en ajoutant une horloge temps réelle sur le bus i2C ?



  • @jpegfr

    Pas besoin d'horloge, il y en a déjà une, +/-, dans le Wemos. Dans le boulot que j'ai commencé, j'utilise un serveur NTP pour récupérer l'heure et ensuite j'utilise l'uptime pour incrémenter le temps. Avec une requête NTP tous les 24H, ça permet de rester à l'heure.
    Ensuite, le gros boulot, c'est d'intégrer le temps dans le reste du programme. Il faut y réfléchir tranquillement.

    Par curiosité, pourquoi faire tourner le ballon qu'un jour sur deux ?



  • @AuFilElec
    En comptant sur l'inertie thermique du ballon, l'eau n'a pas le temps de refroidir. En semaine on ne consomme que très rarement la totalité du contenu du ballon...

    OK pour ton explication concernant l'horloge. C'est effectivement une alternative.



  • Salut à tous et à toutes,

    Je réfléchis plus ou moins à gérer un calendrier hebdomadaire pour la gestion de chauffage dans la Remora, même si je ne suis pas fan de ça. Mais ça a un côté pratique quand même.
    Peut-être que certaines personnes auraient d'autres idées sur un mode de gestion ?
    Si c'est le cas, n'hésitez pas à les partager afin que l'on en discute et peut-être qu'on le développe.

    Manuel



  • @AuFilElec Je pilote aussi le chauffe-eau (de 200L) un jour sur deux sur certaines périodes de l'année. J'ai l'option tempo d'EDF, j'ai donc 6 tarifs, et les jours rouges sont hors de prix.. Mon chauffe-eau est bien isolé, et après des expérimentations, j'ai constaté qu'il me coute moins cher de chauffer un jour sur deux. L'eau est plus froide le second jour, donc on consomme plus pour la réchauffer, mais pas autant qu'une chauffe chaque jour. Après tests, j’économise environ 20%, mais faut vivre seul.
    D'autre part, à cause de Tempo, il est parfois plus économe de chauffer en heure pleine qu'en creux, lors des transitions rouge creux vers blanc plein. Ma zibase recherche le meilleur tarif et change l'horaire: 4h ou 6h.

    J'ai également constaté grâce au wifinfo que lorsque le compteur pilotait le chauffe-eau, celui-ci déclenchait à 22h, au passage heures creuses, chauffait 2h pour atteindre la température de consigne, et ensuite, toute la nuit, il relançait quelques minutes de chauffe pour maintenir la température. Compte tenu de mon activité, je me suis rendu compte qu'il était préférable qu'il ne démarre qu'à 4h. Encore une fois, la température de départ est plus basse, mais le maintien toute la nuit coute en moyenne plus cher.



  • Salut @mjeanne,

    Merci pour ces informations détaillées. Effectivement, avec un abonnement Tempo, il faut savoir jongler entre les couleurs et les périodes tarifaires. Cela nécessite un programme à part entière.

    Pour le fait de faire chauffer le ballon 2h avant la fin de la période creuse, cela nécessiterait d'abord d'étudier les périodes tarifaires, pour connaître l'heure de fin et aussi le temps maximal de chauffe du ballon, afin d'alimenter le ballon au dernier moment, ce qui éviterait qu'il se déclenche régulièrement durant la période des heures creuses.

    Pour l'abonnement Tempo, il serait peut-être intéressant de réaliser l'affichage des couleurs en cours et à venir sur la page de la télé-information. Par contre, trouver la période tarifaire la plus adéquate pour mettre en chauffe va être plus compliqué. Peut-être, pourrais-tu partager le code qui te sert à la recherche du meilleur tarif pour ton abonnement ?



  • @AuFilElec je check la couleur du jour (A) et celui à venir (D), j'ai une fonction sur mon NAS qui me fait ça en parsant les données de téléinfo. Il me retourne une valeur numérique 1=bleu, 2=blanc, 3=rouge. Ce script est appelé par ma zibase via un scenario
    La couleur suivante débute à 6h du matin (pour ceux qui ne connaissent pas tempo). "Aujourd'hui" se fini donc à 6h du matin (et non pas minuit), "Demain" commence à 6h.

    Ensuite l'algo de base est comme suit:

    Si A=1 //Aujourd'hui est bleu
    ou si D>A //Demain est plus cher qu'aujourd'hui
    ou si A=2 et jour_semaine est impair // en blanc, je ne chauffe que les lundi (1) mercredi (3) et vendredi (5)
    Alors programmation heure de chauffe à 4h
    
    Si D<A // demain est moins cher qu'aujourd'hui
    Alors programmation heure de chauffe à 6h05  // je met 5mn de marge, car Tempo n'est pas 100% fiable
    

    Ensuite un autre scenario se déclenche à l'heure prévue pour activer le chauffe-eau (module zwave à la place du relai edf au compteur).

    Les jours rouges, je ne chauffe pas, et je prends ma douche à la salle de sport :p (ou je fais une programmation manuelle si vraiment nécessaire).

    Pour ce qui est de ne chauffer que de 4h à 6h, soit 2h, c'est après étude de MON chauffe-eau. il a besoin d'1h30 pour atteindre la température de consigne. Ensuite, s'il reste alimenté, il relance des cycles de chauffe pour maintenir la température. J'ai observé (grâce à la téléinfo) que ces cycles durent environ 10 minutes chaque heure. Donc en démarrant à 22h, j'avais 1h30 de chauffe, puis 6 à 8 cycles de 10mn, soit au total de 2h30 à 3h de chauffe par nuit. J'économise donc un peu et j'ai la même température à 6h lorsque ça coupe... Mais je le répète, c'est basé sur mon chauffe-eau. Selon la température de consigne, la puissance et le volume d'eau, ça peut varier.

    L'autre intérêt de démarrer à 4h, c'est qu'à 22h, j'ai en général deux radiateurs en marche (chambre et bureau), alors qu'à 4h, ils sont en mode eco. Si je veux faire tourner une machine à laver ou le lave-vaisselle, ça risque de disjoncter si le chauffe-eau est actif (Abo de 9kVA).



  • @mjeanne
    Très intéressant, je n'ai encore jamais travaillé sur un abonnement Tempo et je ne l'ai jamais utilisé non plus.
    Ce fonctionnement est assez spécifique et je pense aussi que l'abonnement Tempo doit être peu utilisé, du moins je pense.
    Pour le chauffe eau, comme je te le disais, il faudrait que la Remora étudie le temps de fonctionnement du chauffe eau. Une fois que la durée de chauffe maximale est déterminée, il serait possible de proposer cette option aux utilisateurs. Même fonctionnement qu'un thermostat connecté qui étudie l'inertie de chauffe de l'endroit où il se trouve, pour proposer la méthode PID pour la gestion du chauffage.

    Actuellement, je travaille sur la conception de sondes thermostatiques qui communiqueront directement avec la Remora et qui pourront être affectées à une zone. Cela permettra de piloter le chauffage grâce aux relevés de température pour une zone et non plus sur le réglage de chaque radiateur. L'idée que j'en ai, c'est de permettre la modification de la température de consigne de la zone. Créer via l'interface Web, un planning de chauffe pour chaque zone. Enfin, les idées ne manquent pas, il faut maintenant les concrétiser.